inusité

inusité

inusité, ée [ inyzite ] adj.
• 1455; lat. inusitatus
1Qui n'est pas usité. inutilisé. Ling. Que personne, ou presque personne n'emploie. rare. Mot inusité, tournure inusitée. Formes inusitées de l'imparfait du subjonctif, d'un verbe défectif.
2Rare Inhabituel, extraordinaire. « des êtres humains d'une taille inusitée » (Henriot) .
⊗ CONTR. 1. Courant, usité.

inusité, inusitée adjectif (latin inusitatus) Qui n'est pas usité couramment ; rare : Mot inusité. Qui n'est pas habituel, ordinaire ; anormal : Bruit inusité.inusité, inusitée (synonymes) adjectif (latin inusitatus) Qui n'est pas usité couramment ; rare
Synonymes :
- étrange
Contraires :
- usité
Qui n'est pas habituel, ordinaire ; anormal
Synonymes :
- inaccoutumé
Contraires :

inusité,ée
adj.
d1./d Qui n'est pas ou presque pas usité. Mot inusité.
d2./d Inhabituel. Agir de façon inusitée.

⇒INUSITÉ, -ÉE, adj.
A. — Qui n'est pas usité, utilisé, en usage. L'avant-chœur qui, à Saint-Gall (...) [contenait] l'ambon, était inusité dans les basiliques primitives (LENOIR, Archit. monast., 1856, p. 24). Je regardais surtout ces femmes qui marchaient avec un balancement de hanches inusité chez nos paysannes (LOTI, Rom. enf., 1890, p. 117) :
Ces combinaisons ont bénéficié des progrès de l'artillerie et d'engins nouveaux fournis par l'industrie : cuisines roulantes ou portatives, moyens d'éclairage encore inusités, etc.
FOCH, Princ. guerre, 1911, p. XIV.
LING. Qui ne s'emploie jamais ou presque jamais. Mot, participe, pluriel, pronom, terme inusité; tournure inusitée. Les dictionnaires rassemblent quelque cinquante mille caractères graphiques différents; nombre d'entre eux sont rares, voire inusités, ou ne constituent que des variantes (E. ALARCOS LLORACH ds Langage, 1968, p. 256).
B. — Qui n'est pas habituel. Luxe, mouvement, parfum, silence, tumulte, vacarme inusité; activité, émotion, forme, sensation inusitée; recevoir qqn à une heure inusitée. La portière, entendant un bruit inusité à cette heure, où tout dormait dans la maison, ouvrit brusquement le carreau de son antre (SUE, Atar-Gull, 1831, p. 34). Dans un pays où il y a peu de mouvement dans les choses et dans les esprits, le plus petit événement inusité devient tout de suite le sujet des conversations (LAMART., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 203). Des remparts rouges d'une hauteur inusitée (...) qui tournaient vers le désert une sorte d'envers dédaigneux (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p. 838).
Prononc. et Orth. : [inyzite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1455 miracles inusitez « rare, inhabituel » (MIELOT, Adv. direct. ds Chevalier au cygne, éd. Reiffenberg, t. 1, p. 240); 1544 rime jolye, et encores inusitée (L'Arcadie de Sannazar, trad. I. Martin, 20 v° d'apr. H. VAGANAY ds R. Ét. rab. t. 9, p. 311). Empr. au lat. inusitatus « inusité, inaccoutumé, rare, extraordinaire ». Fréq. abs. littér. : 162.

inusité, ée [inyzite] adj.
ÉTYM. 1455, au sens 2; lat. inusitatus, de in- (→ 1. In-), et usitatus, p. p. de usitari, fréquentatif de uti « se servir de ». → Utile.
Littéraire ou style soutenu.
1 (1549). Qui n'est pas usité. Inutilisé. || C'est une pratique inusitée chez nous. || Un zèle inusité (→ Avoir, cit. 87).
0.1 Une de ses anxiétés, c'était d'être contraint de penser. La violence même de toutes ces émotions contradictoires l'y obligeait. La pensée, chose inusitée pour lui, et singulièrement douloureuse.
Hugo, les Misérables, Jean Valjean, IV (p. 173).
(1544, rime inusitée). Qualifiant un fait, une réalité du langage. || Mot inusité, que personne ou presque personne n'emploie. || Expression inusitée. || Formes aujourd'hui inusitées de l'imparfait (cit. 11) du subjonctif.
2 Inhabituel, extraordinaire. || Une manière inusitée d'accueillir quelqu'un. Anormal, extraordinaire, nouveau, singulier. || Un bruit, un vacarme inusité dans cette maison. || Une agitation inusitée à cette heure. || Un événement inattendu et inusité.
1 (…) des groupes se dispersent animant les rues de passants inusités.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 435.
2 On y voit (dans Chatterton) des êtres humains, d'une taille inusitée sans doute, mais enfin à l'échelle du drame dont ils meurent (…)
Émile Henriot, les Romantiques, p. 150.
CONTR. Commun, courant, habituel, usité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inusité — Inusité, [inusit]ée. adj. Qui n est point usité. Jusqu icy cela estoit inusité. c estoit une chose inusitée parmy nous. ce mot est inusité. une façon de parler inusitée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inusité — inusité, ée (i nu zi té, tée) adj. Qui n est point ou qui n est plus usité. C était une chose inusitée parmi nous. •   Cicéron dit à Quintus son frère : ses lettres sont absurdes et d un style inusité, VOLT. Dict. phil. Langues.. HISTORIQUE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • inusité — Inusité, Inusitatus, Insolitus, Insuetus …   Thresor de la langue françoyse

  • INUSITÉ — ÉE. adj. Qui n est point usité. Jusqu ici cela était inusité. C était une chose inusitée parmi nous. Ce mot est inusité. Une façon de parler inusitée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INUSITÉ, ÉE — adj. Qui n’est point usité. C’était une chose inusitée autrefois que de voir fumer une jeune fille. Une façon de parler inusitée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inusitée — ● inusité, inusitée adjectif (latin inusitatus) Qui n est pas usité couramment ; rare : Mot inusité. Qui n est pas habituel, ordinaire ; anormal : Bruit inusité. ● inusité, inusitée (synonymes) adjectif (latin inusitatus) Qui n est pas usité… …   Encyclopédie Universelle

  • usité — inusité usité …   Dictionnaire des rimes

  • Toponymie de la Belgique — La toponymie de la Belgique ne peut être séparée de celle de la Flandre française, des Pays Bas, de la Rhénanie, de l Alsace et de la Suisse, c est à dire de l extrémité nord ouest des zones de peuplement germaniques[1]. Cette zone est… …   Wikipédia en Français

  • Toponymie belge — La toponymie de la Belgique ne peut être séparée de celle de la Flandre française, des Pays Bas, de la Rhénanie, de l Alsace et de la Suisse, c est à dire de l extrémité nord ouest des zones de peuplement germaniques[1]. Cette zone est… …   Wikipédia en Français

  • DDR — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”